Comment faire de la location courte durée en cette période d’épidémie du coronavirus ?

coronavirus location ciurte durée

Autrefois le business de location courte durée allait bon train. Mais depuis que le confinement a été décrété suite à l’apparition du coronavirus, les activités ont viré aux ralentis. Cela s’explique par le fait que plusieurs séjours ont été ajournés par les clients à cause de la limitation des déplacements imposés par les autorités. Ce qui a entrainé à des endroits donnés une chute drastique de 80% des activités.

Alors, que reste-t-il à faire pour pouvoir s’en sortir ?

Comment gérer l’activité jusqu’à la fin de l’épidémie ?

Peut-on continuer à faire de la location courte durée pendant cette période ?

Tout n’est pas encore perdu ! Il est vrai que les déplacements sont limités et avant de sortir de chez soi il faut désormais disposer d’une dérogation légale. Heureusement que cela ne peut s’appliquer à toute la population. Certaines personnes pour des raisons précises auront forcément besoin de voyager. C’est le cas des professionnels qui peuvent être en mission pour le bon déroulement des activités de leur société. Il y a également des travailleurs particuliers qui peuvent à tout moment être contraints d’effectuer des voyages à cause de la famille. Certaines personnes peuvent décider de rester confiner seules dans un appartement loin de leurs familles, pour éviter toute possibilité de contamination avec les autres.

Autant de raisons qui doivent vous amener à ne pas fermer votre calendrier de réservations, car des occasions de location peuvent se présenter. Par ailleurs, vous pouvez toutefois accueillir gratuitement le personnel de santé dans votre logement pour un temps.

Négociez un report de crédit avec votre banquier

coronavirus credit immobilier

Ce serait une grave erreur de croire que les activités tourneront à plein régime pendant la période de l’épidémie du coronavirus. Il faut reconnaitre que les chiffres d’affaires ont fortement baissé. Or les charges sont toujours pareilles, notamment le crédit. Il doit être payé chaque mois et ce n’est pas évident avec la crise. Alors, vous feriez mieux d’aller négocier un report d’échéances avec votre banquier.

C’est votre droit de demander à l’institution bancaire de reporter tout ou une partie des mensualités du crédit contracté, pendant un temps compris entre 3 et 12 mois. Ainsi vous pouvez prendre une bouffée d’oxygène en attendant que les choses rentrent dans l’ordre. C’est souvent notifié dans le contrat de prêt qui vous a été transmis. Jetez-y un coup d’œil et vous vous en rendrez compte. Par ailleurs, au cas où vous aurez déjà usé de ce droit ou qu’il n’a pas été notifié dans le contrat, d’autres solutions existent toujours. Dans tous les cas, aucune banque ne saurait rester indifférente à la situation critique qui prévaut en cette période. Vous pouvez toujours trouver un terrain d’entente.

Vous devez avoir un fonds de sécurité

Dans la location courte durée, il vous sera difficile, voire impossible, de vous en sortir sans un fonds de sécurité. C’est la clé qui vous aidera lorsque des crises surviendront. Il doit atteindre un montant équivalent à 6 voire 12 mois de charges. Cela vous permettra de tenir le coup pendant un bon moment avant d’envisager d’autres solutions si nécessaires. Profitez de votre période de vache à lait pour le faire. C’est le meilleur moyen pour se mettre à l’abri.

Comment entrevoyez-vous l’après-coronavirus ?

Je crois dur comme fer que la crise du coronavirus passera tôt ou tard et les activités de location courte durée reprendront leurs cours normaux. Mais il ne faut pas se leurrer, plus rien ne sera comme par le passé. Moi j’entrevois deux cas de figure qui vont se présenter.

Premièrement, certains propriétaires quitteront la location courte durée pour la location longue durée. Ils le feront pour pouvoir régler certains problèmes le plus tôt possible. Le deuxième cas est que d’autres laisseront simplement tout tomber en revendant leurs logements.

Une crise laisse souvent de grandes séquelles et c’est pourquoi je vous conseille de prendre toutes les précautions possibles. Si vous le faites, alors vous pouvez vous frotter les mains en voyant votre part de marché s’agrandir après la crise.

Prenez vos marques dès maintenant !

Articles Similaires

resakin

Resakin : votre plateforme de réservation en ligne pour location de vacance.

Les vacances, les voyages d’affaire et touristiques sont autant d’événements qui sollicitent la location de résidence. Si cette activité est en plein…

Lire la suite

locataire abandonne la propriété

Que faire lorsque votre locataire abandonne la propriété

immeuble de rapport

Trouver un immeuble de rapport, comment s’y prendre ?

Vous recherchez un investissement qui vous sera profitable. Investir dans un immeuble de rapport c’est sans doute le moyen par excellence qui…

Lire la suite

Rejoignez la discussion

Chercher

octobre 2020

  • L 12
  • M 12
  • M 12
  • J 12
  • V 12
  • S 12
  • D 12
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

novembre 2020

  • L 12
  • M 12
  • M 12
  • J 12
  • V 12
  • S 12
  • D 12
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
0 Adultes
0 Enfant
Animaux
Taille
Prix
Équipement
Installations

Comparer les annonces

Comparer